Reun JEZEGOU

Les Nations Celtes

La Bretagne

 

Le Gwenn ha du DRAPEAU MODERNE DE LA BRETAGNE Nom donné au drapeau breton et signifiant "Blanc et Noir" est un drapeau récent dans l'histoire de la Bretagne. Il fut créé en 1923 par Morvan Marchal Les mouchetures d'hermine représentent la Bretagne ducale. Elles sont au nombre de onze. Une version ancienne préconisait qu'elles soient innombrables Les neuf bandes égales représentent les 9 pays historiques de Bretagne. Les 4 blanches représentent ceux de Basse-Bretagne : Cornouaille, Léon, Trégor et Vannetais. Les 5 noires ceux de Haute-Bretagne, Pays Nantais, Rennais, de Saint-Brieuc, de Saint-Malo et de Dol.

 

L'Ecosse

 

Origine du Sautoir écossais : Il représente la Croix de St-André sur fond bleu. André (Andrea - Andrew) était un missionnaire du Christ condamné à mort par les Romains, qui se sentait indigne d'être crucifié sur une croix du même type que celle de Jésus. Il fut donc crucifié sur une croix en forme de X. Au VIIIe siècle Saint Regulus eut une vision lui enjoignant d'emporter les ossements de Saint André le plus à l'ouest du monde connu. Il déposa les reliques à Kilrymond en Ecosse. En 832 une armée picto-scote conduite par le Haut-Roi Angus Mc Fergus et le roi du Dalriada Eochaidh, en Lothie se trouva cernée par une armée d'Angles supérieure en nombre, rangée derrière le chef de guerre Athelstan. Récemment christianisé Angus se mit à prier au regard de sa situation difficile. Il aperçut dans le ciel des nuages blancs formant une croix. Angus promit que s'il sortait vainqueur de cette bataille, il ferait de Saint André le Saint Patron de l'Ecosse. Les Pictes et les Scots furent vainqueurs et le sautoir blanc sur fond bleu devint le drapeau de l'Ecosse.

 

Etendard Royal d'Ecosse : d'or au lion de gueules, au trescheur du même. Le Lion Rampant est le drapeau historique des rois d'Ecosse avant 1603. Le Lion Rampant est normalement réservé au souverain écossais, il est la propriété de la reine et son utilisation non autorisée est illégale . Seules quelques personnes sont habilitées à s'en servir, comme le premier ministre d'Ecosse ou le Lord Lyon par exemple. En 1934, le roi George V permit l'usage du Lion Rampant comme preuve de loyauté. On autorise actuellement de façon assez large sont utilisation, car il symbolise à côté du Sautoir, l'Ecosse et la fidèlité des Ecossais à leur souverain.

 

La Cornouaille Britanique

 

Origine du drapeau cornique (Baner Sen Pyran) : l'historien Davis Gilbert mentione pour la première fois au XIXe siècle, le drapeau noir à croix blanche comme drapeau de St-Perran et comme drapeau de la Cornouailles elle-même. St-Perran est le Saint patron de la péninsule et des ouvriers de l'étain. Davis s'est-il inspiré des armes de la famille de St-Péran en Bretagne continentale ? S'est-il inspiré des flammes bretonnes blanches à croix noire dont il aurait inversé les couleurs pour rappeler le lien entre les deux provinces ? L'origine reste obscure. Aujourd'hui ce drapeau représente la Cornouailles historique et traditionnelle, mais n'est pas officiel. Le duché de Cornwall utilise la bannière aux armes de Cornwall.

 

L'ile de Man

 

Le symbole de l'Ile de Man : le "Triskel Manx" ou "Trinacria" serait une représentation de la trinité celtique. Ce symbole est souvent relié à Manannan, Dieu celtique de la Mer qui résidait sur l'île, qui lui doit aussi son nom. On trouve ce symbole sur les monnaies de l'île, dès le Xe siècle, puis il figure comme armoiries des rois de l'Ile de Man. En 1266 à la disparition de la dynastie manxoise, le Trinacria est resté le symbole de l'autorité manxoise. Légende : depuis le sommet d'une montagne de l'île Manannan vit une armada viking approcher la baie de Port ny h'Inshey. Il prit la forme de trois jambes pour dévaler la montagne avant d'effrayer par sa magie les vikings qui s'enfuirent.

 

Le Pays de Galle

 

Origine du drapeau : La figure emblématique du Pays de Galles, le dragon, est directement issu des enseignes traditionnelles et du mythe celtique arthurien. En effet, lors de la conquête de l'île de Bretagne par les Angles, les Jutes et les Saxons, les populations brittoniques trouvèrent refuge dans les montagnes du pays de Galles. Dans les légendes ces populations sont représentées par un dragon rouge, alors que les Saxons le sont par un dragon blanc. Les deux dragons s'affrontent. Le dragon blanc prend le dessus et réussit à enfermer le dragon rouge. Mais lorsque le dragon rouge est libéré, il attaque et vainc le dragon blanc. Ce dragon vainqueur sera aussi à l'origine de la devise galloise : le Dragon Rouge Donne de l'Elan (Y Ddraig Goch Ddyry Cychwyn). Les couleurs vertes et blanches sont celles de la maison des Tudor, maison qui régna sur le pays de Galles. A noter que le drapeau du pays de Galles n'est pas la bannière armoriée et que le drapeau ne correspond pas aux armes du pays. La construction qui mena à la création du drapeau gallois (dragon rouge + bandes Tudor), vient d'un badge régimentaire gallois. Ce dernier peut toujours être utilisé en badge national, mais pas comme armes héraldiques. Le drapeau est officiellement reconnu depuis 1959.

 

L'Irlande

 

Le Drapeau Irlandais Vert, blanc et orange. Tels sont les couleurs du drapeau irlandais. Si ce drapeau est encore jeune par rapport à ces homologues européens, le drapeau irlandais est porteur de symboles forts, que les irlandais ne manquent pas d'exhiber à chaque Saint Patrick! Histoire du Drapeau Irlandais Alors que la Grande Famine ravageait le pays, un mouvement, "Jeune Irlande" (un avant goût du mouvement Fénian), inspiré des mouvements insurrectionnels européens, voyait le jour comme la révolution de février de Paris... Les membres de Jeune Irlande décrétèrent ainsi lors du printemps des peuples que le combat qu'ils mèneraient pour la fin du colonialisme se ferait sous une bannière tricolore réunissant autour de la paix (le blanc), les gaëliques (le vert) et l'ordre d'Orange (le orange). Sa première sortie se fera le 7 mai 1848, puis il disparaîtra momentanément à la suite de l'échec du soulèvement de juillet 1848. Parmi les leaders de ce mouvement on retiendra Thomas Osborne DAVIS (1814 - 1845) Charles GAVAN DUFFY (1816-1903), John Blake DILLON (1816-1866), John MITCHEL (1815-1875), Thomas Francis MEAGHER (1823-1867). Le drapeau tricolore sera largement repris par les mouvements nationalistes du début du XXème siècle jusqu'en 1916 date à laquelle il fut le symbole incontournable de IRB Aussitôt la scission de l'île effectuée en 1922 (date à laquelle le sud de l'Irlande s'émancipe de la tutelle du Royaume-Uni), le drapeau devient celui de l'Eire, même s'il ne le fut officiellement qu'en 1935. Aujourd'hui encore il reste le symbole des nationalistes de la partie britannique de l'Ulster.

 

L'Asturie

 

Le drapeau asturien représente, sur fond bleu, la croix de la Victoire, jaune, croisée, légèrement pattée et à branches inégales. Il tire son origine de la bataille de Cuadonga (en 722) lorsque l'armée asturienne triompha sur les musulmans. La croix portée par Pelayo (ou Pélage le Conquérant), premier roi des Asturies, fut élevée vers le ciel en signe de victoire. Au IXe siècle, le roi Alphonse III des Asturies adopta ce drapeau comme symbole de son royaume en y ajoutant les lettres grecques alpha (en majuscule) et oméga (en minuscule) en référence à l'éternité du Christ, qui est le commencement et la fin.

 

La Galice

 

Le drapeau de la Galice est un drapeau blanc barré d'une bande bleue. Il existe depuis le XIXe siècle et tire son origine du drapeau de la préfecture maritime de La Corogne. Il a été rendu officiel par l'article 6 des statuts de la Galice (loi n° 5/1984 du 5 mai 1984) qui précise que : « 1. A bandeira de Galicia é branca, cunha banda diagonal de cor azul que a atravesa desde o ángulo superior esquerdo ata o inferior dereito. » (le drapeau de la Galice est blanc, avec une bande diagonale de couleur bleue qui le traverse de l'angle supérieur gauche jusqu'à l'angle inférieur droit).

En son centre, le blason représentant les armes de Galice, communauté autonome au nord-ouest de l'Espagne, reconnue nation historique du royaume d'Espagne, sont décrites et régies par une loi du Parlement de Galice relative aux symboles de Galice (Lei de Símbolos de Galicia, aprobada polo Parlamento da Comunidade Autónoma o 23 de xuño de 1984) du 23 juin 1984

 

Source : http://www.zembruns.com/highland/drapeaux/drapeaux.htm



02/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 226 autres membres