Reun JEZEGOU

Le port du Kilt

Le kilt est devenu une tenue habituelle pour les grandes occasions, les mariages par exemple, de la même façon que le haut-de-forme et la queue-de-pie en Angleterre, la jaquette en France ou le smoking en Amérique. Le kilt est désormais porté par quiconque, peu importe sa nationalité ou ses origines. Bien qu'il puisse se porter avec une cravate blanche (c'est-à-dire une veste de frac), il est plus habituel de la voir porté avec une cravate noire (veste de smoking).

Les kilts sont devenus de plus en plus répandus comme vêtement de ville. Il n'est pas rare du tout de voir des kilts faire leur apparition dans des pubs écossais et irlandais, et il devient de plus en plus fréquent de les voir sur les lieux de travail. Le kilt se porte alors avec des chaussures noires, des chaussettes écrues roulées sur la chaussure, et peut-être même un tee shirt. On peut être un peu plus habillé en portant une chemise boutonnée et un pull, et même une veste de sport. Le Sgian Dubh est généralement omis.

Souvent, le kilt et ses accessoires sont loués pour les grandes occasions, car l'ensemble du costume traditionnel coûte assez cher.

Aujourd'hui, les kilts plus légers avec de 3 à 5 mètres d'étoffe gagnent en popularité pour les randonnées, les bals (ceilidhs), et les matchs de foot et de rugby (chez les spectateurs, bien sûr).

Le kilt moderne est box-pleated ou knife-pleated, avec les plis cousus et le bas n'allant pas plus loin que le milieu du genou. De nos jours, un tissu plus léger est souvent utilisé.

Le kilt est traditionnellement réservé aux hommes, bien que des femmes se soient aussi vêtues d'un kilt, ou de jupes dessinées d'après des kilts, et les femmes joueuses de cornemuse portent fréquemment des kilts. Des jeunes femmes portent également des jupes Kilten.

Jean-Luc Monnier



24/02/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 226 autres membres